FAQ

Foire Aux Questions

1) Puis-je m’inscrire à la pole même si je ne suis pas sportive ou que je n’ai aucun passé sportif ?

La pole dance est un sport qui marche par niveaux : initiation, débutant, intermédiaire et avancé. Donc rassurez-vous, je ne vous demanderai pas d’accomplir les prouesses d’Anastasia Sokolova dès le 3e cours. Vous allez apprendre à maîtriser votre corps et vous forger une condition physique progressivement lors des deux premiers niveaux. Ainsi, même en partant de zéro vous allez développer naturellement, sans même vous en apercevoir, force, fluidité, coordination, rythme, confiance et grâce, à chaque séance à votre propre rythme. Les maîtres-mots étant patience et persévérance, parce qu’en sport l’hymne qui résonne c’est : « No pain no gain ! »

2) La pole dance aide-t-elle vraiment à raffermir et à sculpter le corps ?

Il faut savoir qu’une des principales raisons du succès de la pole dance dans les pays anglo-saxons c’est les changements physiques qu’elle opère sur la silhouette. Je le rappelle, on estime que 2h de pole = 4 à 6h en salle de fitness. Cette équation est très parlante.

Le corps est raffermi, sculpté et galbé dans sa totalité, puisque la pole dance exige le gainage quasi constant du corps lors de la pratique. Généralement, il faut attendre environ 6 mois pour remarquer les vrais premiers résultats.

3) Je suis trop raide, je manque de beaucoup de souplesse, comment faire ?

Ce n’est heureusement pas irréversible ni rédhibitoire. Vous pouvez commencer la pole dance sans avoir de souplesse, car la souplesse se gagne. Elle se développera au fil des cours. Sachez également que des cours de relaxation acrobatique et de stretching sont proposés au studio, pour accompagner et aider les poleuses qui souhaiteraient s’assouplir.

4) Est-il obligatoire d’être en brassière/culotte pour pratiquer la pole dance ?

Oui, il est essentiel de se découvrir un maximum pour pratiquer la pole, car c’est la peau qui permet de gripper la barre et donc de réaliser la majorité des tricks (=figures). Les points de contact les plus sollicités étant les cuisses, les hanches et les bras, il est indispensable d’être en shorty et en débardeur, voire brassière.

5) Je suis en surpoids, cela m’empêche-t-il de faire de la pole dance ? J’ai entre 40 et 60 ans, suis-je trop âgée pour m’inscrire à la pole dance ?

Quel que soit votre corpulence, votre force, votre condition physique ou votre âge, la pole dance vous accueille les bras grands ouverts. C’est une discipline qui n’établit pas de critères physiques rédhibitoires.
Je vous renvoie vers ces deux liens ci-dessous, ces vidéos (la 1ère d’une femme de très forte corpulence et la 2nde celle d’une femme de 70 ans) seront sûrement plus parlantes.

6) Je suis mineure, puis-je m’inscrire à la pole dance ?

Bien entendu les mineures peuvent s’inscrire à la pole dance, il suffit simplement de communiquer une autorisation parentale au moment de l’inscription. Pour les parents réticents face à l’image aguicheuse qui persiste malheureusement encore autour de l’activité, il faut savoir que la pratique de la pole dance au sein du studio 50 Nuances de pole est dénuée de tout aspect sulfureux. Il s’agit d’un sport à part entière semblable à la gymnastique.

7) Les cours sont-ils ouverts aux hommes ?

Bien entendu ! La pole dance attire de plus en plus d’hommes, c’est ce qu’on appelle la « pole masculine » ou « pole sport ». La pratique est davantage accès sur des acrobaties et sur des figures de force, tel que le drapeau. Cette partie de la pole est comparable aux barres fixes ou parallèles en gymnastique.

Le studio 50 Nuances de pole ne propose pas encore de pole masculine, mais c’est en projet… Il faudra patienter un peu, car des créneaux devraient être proposés dès la rentrée 2017.